Pr. Abdoulaye Baniré Diallo

Chercheur en Bioinformatique et Intelligence Artificielle et Directeur du laboratoire de bio-informatique, Université du Québec à Montréal

Abdoulaye Baniré Diallo est professeur au département d’informatique de l’Université du Québec à Montréal. Il est directeur du laboratoire de bio informatique. Il a été le directeur des maîtrise et doctorat en informatique. Ancien  directeur du diplôme d’etudes supérieures et spécialisées en bioinformatique. Il est cofondateur de MIMs.ai, une startup dédiée à l’apport de l’Intelligence Artificielle en bioinformatique. Il détient un doctorat en informatique de l’Université McGill à Montréal.

Il est membre régulier des laboratoires de combinatoire et informatique mathématique (LACIM), du centre de recherche PharmaQAM, du Réseau Québecois de Recherche sur le Médicament et du laboratoire de biologie et d’adaptation des plantes BIODAP de l’UQAM. Il a été chercheur associé du Broadinstitute de M.I.T et Harvard et du Computer Science and Artificial Intelligence du M.I.T.  Dr Diallo a été professeur invité à l’Université Blaise Pascal de Clermont Ferrand. Il est organisateurs de plusieurs ateliers en bioinformatique et est membre de plusieurs comités de lectures scientifiques.

Ses domaines de recherche sont en apprentissage machine et bioinformatique. Il a  contribué au développement d’une dizaine de logiciels utilisés par la communauté scientifique. Il détient aussi plusieurs prix internationaux dont les prix Springer et Chikiyo Hayashi pour ses contributions dans le domaine de la classification. Professeur  Diallo est aussi “Next Einstein Fellow” de l’African Institute of Mathematical Science.

Pr. Diallo a obtenu le Prix d’excellence en enseignement de l’UQAM en 2016. Il est impliqué dans plusieurs projets majeurs incluant: Extraction automatique d’expertise du domaine bio informatique, Accès Omic Senegal, l’utilisation de l’intelligence artificielle et bio informatique en agrigenomique et dans la production laitière du Québec; la surveillance des pathogènes viraux et leur impact mère et enfant au Canada et Sénégal. Il a plus d’une cinquante de publications scientifiques incluant articles de journaux, chapitres de livres et actes de conférences. Ses travaux sont financés entre autres par le Conseil de Recherche du Canada en Sciences Naturel et Génie; du Fonds de Recherche du Québec Nature et Technologie, Genome Canada, Genome Quebec, etc.

Défiler vers le haut