Sename Koffi Agbodjinou

Entrepreneur, architecte et Fondateur, Woelab | Togo

Architecte et anthropologue, Sénamé Koffi Agbodjinou est le créateur de la plateforme de recherche collaborative sur les questions de l’architecture et de la ville africaines ‘L’Africaine d’architecture’. Fondateur de WoeLab, réseau de tech-hubs grassroots togolais dont l’ambition est de “rendre tout le monde égal en face de la technologie” et au sein duquel il a contribué à lancer la demi-douzaine d’entreprises partagées du Groupe #Siliconvillage. Sename est élu depuis 2017 au prestigieux programme fellowship pour entrepreneurs sociaux de la fondation Ashoka.

Né le 08 Février 1980 à Lomé, Sénamé Koffi Agbodjinou est architecte et anthropologue de formation. Après une longue expérience dans la construction humanitaire,  il crée  la plateforme L’Africaine d’architecture sur la ligne “Modernité Ancrée » dont l’ambition est de fournir les moyens conceptuels d’une alternative architecturale valorisant les canons, dynamiques et ressources du cru.  Il est notamment maître d’oeuvre, en 2006, du projet de l’Ecole Tammari, complexe scolaire pour 200 enfants, réalisé en terre crue et techniques mixtes avec la population et les bâtisseurs tamberma (Togo du Nord, Patrimoine mondial de l’UNESCO).

Il devient défenseur d’un « vernaculaire numérique », en 2012 quand il croit identifier une correspondance entre l’Éthique Hacker” et les valeurs des sociétés traditionnelles africaines. Le concept #LowHighTech voit le jour pour souligner cette proximité et envisager une approche originale des questions d’innovation  impliquant les couches les plus modestes. Le projet de smart cité vernaculaire HubCité, l’incubateur grassroot WoeLab et la W.Afate (première imprimante 3D africaine et construite en déchets informatiques) sont les meilleurs  ambassadeurs de cette vision de société.

Sénamé dirige le réseaux de WoeLabs (Espaces Africains de la Démocratie Technologique), lieux atypiques qui rendent possible la mutualisation des intelligences et le brassage de populations diverses adoptant des usages à faible empreinte environnementale. Il y est mentor d’une communauté d’une trentaine de jeunes pensionnaires, co-sociétaires de la douzaine d’entreprises de proximité, collaborantes et bootstrappées du programme #SIliconVilla.

Un autre programme #3DprintAfrica dont le pilote, comme tout se qui a cours au WoeLab est déployé dans le rayon d’un km autour, fait rentrer les technologies de prototypage rapide dans les écoles et les cyber-cafés avec cette préoccupation que l’Afrique ne soit pas décrochée sur la “prochaine Révolution Industrielle’.

Sénamé est intervenant dans plusieurs grandes conférences : Lift -Marseille, SXSW -Austin, Re:Publica -Berlin, World MakerFaire -NYC, World Forum For Responsible Economy -Lille, Sharing Khnowledge -Trieste, etc. Son intérêt touche des questions aussi diverses que la culture startup, la Revolution Digitale en Afrique, l’Économie Circulaire, l’Économie Collaborative, la Troisième Révolution Industrielle,  les mouvements Maker et DIY, la Construction en terre…

Défiler vers le haut